Mosseau

Aperçu

  • La « Zone M » présente des ressources minérales historique estimées à 317 700 tonnes à une teneur de 3,4 g/t or
  • L’intersection de forage la plus profonde est située à 270 mètres et titrant 4,42 g/t or sur 5,84 mètres
  • Une série de zones de cisaillement parallèles à la « Zone M » ont livré des intersections de forage allant jusqu’à 1,7 g/t or sur 1,04 m, 138 g/t or sur 0,46 m, et 17,5 g/t sur 0,91 m.
  • Situé à 22 kilomètres à l’est de la ville de Lebel-sur-Quévillon
  • Constitué de 65 claims couvrant une superficie de 31,3 kilomètres carrés 

Le projet Mosseau, est constitué de 65 claims couvrant une superficie de 31,3 kilomètres carrés et situé à 22 kilomètres à l’est de la ville de Lebel-sur-Quévillon, dans la région de l’Abitibi au Québec.  Il est considéré comme ayant un grand potentiel aurifère en raison de la présence de ressources minérales historiques estimées à 317 700 tonnes à une teneur de 3,4 g/t or, dans la zone M du gîte Morono, ainsi que plusieurs indices et intersections de forage aurifères associés à des zones de cisaillement pouvant être suivies sur une distance latérale de plus de 10 kilomètres sur le projet (les ressources dans la zone M du gîte Morono sont de nature historique et ne devrait pas être considérées comme étant fiable puisqu’elles n’ont pas été estimées conformément aux dispositions du Règlement 43-101).

La minéralisation aurifère sur le projet est associée à des zones de cisaillement généralement orientées parallèles à la stratigraphie, soit nord-ouest/sud-est, près du contact entre les roches intrusives du pluton de Wilson et les roches volcaniques au sud. La minéralisation dans la zone M du gîte Morono est encaissée dans des schistes à quartz-séricite avec de la pyrite disséminée, le long d’une zone de cisaillement continue d’une longueur de 950 mètres par 5 à 15 mètres de large. Tous les sondages historiques dans la zone M du gîte Morono ont recoupé le cisaillement et la zone demeure ouverte en profondeur, l’intersection de forage la plus profonde étant située à 270 mètres et titrant 4,42 g/t or sur 5,84 mètres (épaisseur réelle, sondage M4-88).

Une série de zones de cisaillement parallèles situées à quelques centaines de mètres de la zone M, connues comme les zones R, P et S, ont livré des intersections de forage respectives allant jusqu’à 1,7 g/t or sur 1,04 mètre, 138 g/t or sur 0,46 mètre, et 17,5 g/t sur 0,91 mètre. À deux kilomètres plus au sud, la zone de faille de la rivière Kiask est orientée parallèle aux zones de cisaillement dans le secteur Morono et encaisse des indices aurifères avec des valeurs atteignant 12,1 g/t or. Les travaux limités réalisés jusqu’à présent ont permis d’exposer la zone Kiask sur une largeur d’au moins 12 mètres.

Le projet Mosseau a été acquis par Vior en mars 2017 par la désignation sur carte de 39 claims, l’achat de 11 claims, et la signature de deux ententes d’option visant l’acquisition d’une participation de 100 % dans 15 claims, 9 d’entre-eux auprès de Les Ressources Tectonic et les 6 autres claims d’un groupe de prospecteurs. 

Vior planifie débuter au printemps 2017 un programme d’exploration sur la propriété Mosseau.  Le programme comprendra des levés géophysiques, des travaux de reconnaissance sur le terrain et un peu de forage.